Skip to content

Étape 1. Déterminer ce qu’on cherche

Auteurs: Joseph-Claude POULIN avec la collaboration de Donald FYSON (2015)

Cette partie répondra aux deux questions suivantes :


1) Qu’est-ce qu’il faut arriver à préciser à partir de l’énoncé initial d’un sujet?

Mettre en place un questionnement d’historien à propos d’un sujet donné ne se réduit pas à improviser n’importe quelle interrogation relative au passé; c’est plutôt identifier clairement un objet d’étude, le baliser et définir une orientation pour l’enquête à effectuer (parmi plusieurs possibles). Ces résultats s’atteignent au terme d’un processus méthodique d’enquête documentaire. Le questionnement posé (avec ou sans point d’interrogation) peut alors prendre la forme d’un sujet à discuter, une difficulté à résoudre, une hypothèse à vérifier, une thèse à démontrer, un réseau de relations à éclaircir, un événement, processus ou personnage à mettre en perspective dans la durée, etc.

Avant de se lancer dans la collecte de titres de publications apparemment pertinentes, il importe donc de préciser ses vues sur le sujet concerné; sans chercher à devenir spécialiste jusqu’au moindre détail, il faut en acquérir une vue d’ensemble assez concrète pour comprendre au moins en termes généraux ce que recèle l’énoncé initial. Un programme de lectures à caractère général procurera progressivement cette initiation aux éléments principaux du contenu du sujet à traiter; l’itinéraire d’une recherche bibliographique ultérieure sera ainsi efficacement balisé, en évitant de tâtonner au hasard. Ces lectures d’introduction seront d’autant plus générales que le sujet est peu familier a priori.

Il s’agit donc de construire et conduire – « plume à la main » – un programme de lectures préparatoires d’où seront dégagées des pistes de démarrage efficaces; cela acquis (mais pas avant !), il deviendra possible de conduire ensuite une recherche bibliographique raisonnée, à partir d’une liste de descripteurs, mots-clés, vedettes-matière, notions privilégiées, appellations spécifiques, noms de lieux ou de personnages, etc.

Une série de cinq exemples concrets, à partir d’énoncés à caractère assez large, servira à illustrer pas à pas le chemin à parcourir pour arriver ainsi à mettre en place un sujet de recherche à la manière historienne. Ces exemples sont empruntés à l’histoire des mondes anciens (Antiquité / Mondes médiévaux), des mondes modernes (Europe / Canada-Québec) et des relations internationales contemporaines (Histoire générale thématique).

Exemples: sujets de départ
Période historique Sujet de départ
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands
Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes
Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France
Histoire générale thématique La création de la Société des Nations
[Fermer]

Le parcours recommandé s’appuie sur quatre ordres de questions destinées à faire ressortir clairement les coordonnées du sujet désigné et à formuler sur lui un questionnement réaliste et fonctionnel :

  1. la durée;
  2. l’espace;
  3. le thème;
  4. les personnalités.

a) Par rapport à la durée: quand est survenu ce dont il s’agit ?

C’est-à-dire établir le cadre chronologique. L’étude historique d’un événement, même ponctuel, ou d’un personnage ne se limite pas à ses dates précises (encore faut-il les connaître !). Jusqu’où étendre dans la durée l’étude des tenants et aboutissants, et pourquoi ? Une fois délimitée la période pertinente, il deviendra possible de sélectionner avec à-propos des lectures qui accordent une place substantielle à cette période. Toute histoire générale de cette période est susceptible de fournir de l’information pertinente à l’enquête en cours et à son cadrage dans le temps.

Truc du métier : Comment nommer les périodes historiques ?

Dans le langage des historiens, chaque période ou ère particulière porte un nom qui lui est propre (chrononyme), consacré par l’usage et qu’il faut apprendre à connaître; dans les textes de langue française, ces appellations contrôlées se présentent :

  • soit en français : Haut Moyen Âge, guerre de Cent Ans, Âge des Lumières, Révolution industrielle, Révolution tranquille, etc.
  • soit dans la langue propre à la zone concernée ou la tradition historiographique afférente : Drang nach OstenReconquistaEnlightenmentAufklärungRisorgimentoNew Deal, etc.

L’histoire de l’Amérique du Nord possède sa propre périodisation :

  • aux Etats-Unis : époque coloniale, Early RepublicAntebellum, etc.
  • au Canada : Régime français, Régime britannique, Post-Confédération, etc.

Certaines périodes peuvent même changer de nom, par suite d’une modification du regard des historiens sur elles : c’est ainsi que le « Bas-Empire » romain cède maintenant la place à « Antiquité tardive ».

[Fermer]
Exemples: Questionnement sur le cadre chronologique
Période Sujet Questionnement sur le cadre chronologique
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère L’enquête initiale ne saurait de toute évidence se limiter aux années comprises entre le début et la fin des deux insurrections à étudier (135-132 d’une part, 103-102 d’autre part), mais jusqu’où faut-il l’étendre en amont et en aval? Pour être en mesure de saisir la nature et les enjeux des révoltes siciliennes, on doit les replacer dans l’histoire de la République romaine. L’extension de l’esclavage en Sicile est, au moins en partie, une conséquence de l’expansion de la puissance romaine en Méditerranée pendant les derniers siècles avant notre ère:

  • à quand remonte la mainmise de Rome sur l’île?
  • la situation a-t-elle évolué de façon significative pendant les décennies qui séparent les deux crises?
  • le soulèvement de 103-102 est-il demeuré sans lendemain?
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands La rivalité et l’affrontement entre Normands et Anglo-Saxons ne se limite pas au seul choc de Hastings en 1066:

  • jusqu’où convient-il de remonter dans le temps pour en saisir l’amorce, et pourquoi?
  • jusqu’à quand dure la phase aiguë à laquelle appartient la bataille de Hastings?
Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes
  • L’histoire de l’Édit de Nantes est-elle limitée à la date de sa promulgation (1598)?
  • À quel moment ont commencé les tensions religieuses dans le royaume de France?
  • Quelles sont les années charnières des guerres de religion?
  • L’Édit de Nantes fait-il suite à d’autres édits de religion? Quand ont-ils été promulgués?
  • La promulgation de l’Édit de Nantes met-elle fin définitivement aux tensions entre protestants et catholiques dans le royaume de France?
Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France
  • Quand commence et quand se termine l’arrivée des Filles du roi en Nouvelle-France?
Histoire générale thématique La création de la Société des Nations La SDN est créée officiellement en 1919.

  • Quelles initiatives internationales lui sont antérieures?
  • Depuis quel moment les idées qui concourent à sa création se diffusent-elles?
  • L’expérience de la SDN s’échelonne de quand à quand?
[Fermer]

b) Par rapport à l’espace: où est-ce arrivé ?

C’est-à-dire établir le cadre géographique. Un sujet d’histoire appartient forcément à un espace qui lui est propre : lequel? Toute histoire du lieu touché par la situation historique qui est objet d’enquête apportera des éléments supplémentaires d’information. La reconnaissance des publications qui s’y rapportent sera facilitée par la connaissance des entités géographiques ancrées dans l’histoire (et souvent propres à un moment de celle-ci) : villes, régions, provinces, principautés, royaumes, États, empires, etc. La désignation de ces entités est d’ailleurs susceptible d’évoluer dans le temps : la Septimanie romaine s’est appelée plus tard Aquitaine; la Province de Québec a aussi porté le nom de Bas-Canada et de Canada-Est.

Truc du métier : Comment nommer les noms de lieu ?

La nomenclature géographique peut varier selon les langues (exonymes); il faut en tenir compte, non seulement pour écrire les toponymes correctement en français, mais aussi pour les reconnaître et les chercher au bon endroit dans les classements alphabétiques.

Les variations sont parfois mineures :

  • fr. Lyon = angl. Lyons
  • fr. Paris = ital. Parigi
  • fr. Genève = all. Genf
  • fr. Cantorbéry = angl. Canterbury

Mais les changements sont parfois plus considérables :

  • fr. Aix-la-Chapelle = all. Aachen
  • fr. Ratisbonne = all. Regensburg
  • fr. Mons = flam. Bergen
    [Fermer]
Exemples: Questionnement sur le cadre géographique
Période Sujet Questionnement sur le cadre géographique
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère À l’époque où éclatent les révoltes serviles, la Sicile appartient à un ensemble géopolitique plus vaste, composé des territoires soumis à l’autorité romaine.  Quelle place occupe-t-elle alors au sein de l’empire?  Quel statut y a-t-elle?  Quel rôle y joue-t-elle?  La société sicilienne présente-elle des particularismes permettant d’expliquer les soulèvements de 135 et 103 avant notre ère?  C’est en tout cas à Rome, centre du pouvoir, qu’il revient de réprimer les insurrections qui agitent ses provinces.   Et pour pouvoir comprendre l’évolution des structures politiques, économiques et sociales de la Sicile, on doit tenir compte des bouleversements qui affectent alors l’ensemble de la Méditerranée occidentale, et en particulier la péninsule italienne, avec laquelle l’île entretient des rapports fort étroits.
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands L’île d’Angleterre paraît naturellement mériter la vedette; pourtant, son destin n’est pas séparable ici de l’évolution d’une partie du continent appelée « Normandie », puisque ce sont leurs rapports qui font problème. L’étudiant sera donc sage de chercher à se documenter sur l’histoire des deux côtés de la Manche, et non d’un seul.
Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes
  • La ville de Nantes n’est évidemment pas un cadre spatial suffisant : jusqu’où faut-il l’élargir?
  • À l’échelle de la France, quelles sont les régions les plus touchées par les conflits religieux?
  • À l’échelle de l’Europe, quels autres pays sont impliqués dans les conflits qu’essaie de résoudre l’Édit de Nantes?
Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France
  • De quelles parties de la France proviennent les Filles du roi
  • Dans quelle partie de la Nouvelle-France arrivent-elles?
  • Où vont-elles s’établir?
Histoire générale thématique La création de la Société des Nations
  • La SDN est créée officiellement en 1919. Quelles initiatives internationales lui sont antérieures?
  • Depuis quel moment les idées qui concourent à sa création se diffusent-elles?
  • L’expérience de la SDN s’échelonne de quand à quand?
[Fermer]

c) par rapport au thème: quel domaine d’activité est principalement concerné ?

C’est-à-dire établir le cadre thématique. Il n’est jamais possible d’inclure la totalité des aspects d’un sujet d’histoire dans une recherche documentaire ponctuelle. Aussi convient-il d’identifier un ou quelques domaine(s) privilégié(s), sur lesquels concentrer les efforts de documentation; comme il existe toujours plusieurs voies d’approche, il faudra choisir entre plusieurs orientations possibles.

Exemples: Questionnement sur le cadre thématique
Période Sujet Questionnement sur le cadre thématique
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère L’étude des rapports entre maîtres et esclaves relève avant tout de l’histoire sociale, juridique et économique. Mais on peut également préférer s’intéresser aux aspects politiques, idéologiques ou militaires des guerres serviles de Sicile. Il est enfin possible de donner une orientation historiographique à l’enquête; différentes écoles d’interprétation s’affrontent en effet sur la question.
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands La dimension militaire vient d’emblée à l’esprit, mais elle n’est pas la seule possible ; en effet, il serait aussi légitime de se pencher sur les aspects économiques ou culturels de la conquête, par exemple. Le brusque changement de dynastie ne concerne pas que l’histoire politique : les structures sociales ont sans doute été grandement affectées par la même occasion. La dimension religieuse est aussi présente, depuis le serment d’Harold sur des reliques jusqu’à la « normandisation » du haut clergé en Angleterre.
Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes De 1562 à 1598, les guerres de religion en France sont des conflits politico-religieux ayant des niveaux d’affrontement variés; elles marquent une période de crise dans l’histoire politique du royaume de France. Outre leur caractère militaire et religieux, les guerres de religion ont des répercussions économiques, sociales et culturelles. Elles ont également provoqué l’expression de nouvelles idées politiques. Autant de pistes diverses pour orienter une recherche bibliographique.
Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France Ce phénomène migratoire s’insère dans le cadre de la politique de peuplement que la France élabore pour la Nouvelle-France vers 1660; il constitue donc un chapitre important de l’histoire démographique de la colonie. Mais on peut aussi l’aborder dans la perspective d’une histoire des femmes.
Histoire générale thématique La création de la Société des Nations Les tractations autour de la création de la SDN peuvent se comparer à d’autres tentatives de formation d’instances internationales vouées au maintien de la paix (histoire comparative); mais elles peuvent aussi se lire comme une page d’histoire de l’influence américaine dans le monde.
[Fermer]

d) par rapport aux personnalités: qui sont les principaux acteurs impliqués ?

C’est-à-dire prendre en compte la dimension biographique – quand elle est applicable. Sans succomber à un culte primaire de la personnalité, il est souvent possible d’identifier quelques intervenants privilégiés pour une page d’histoire donnée. Leurs noms fourniront ensuite autant de pistes bibliographiques efficaces et faciliteront la reconnaissance de publications pertinentes. En effet, le nom des individus les plus célèbres a de bonnes chances de servir d’indicateur efficace pour repérer les travaux savants qui leur sont personnellement consacrés et utiliser leurs index; or de nombreux instruments de référence correspondent justement à cette approche biographique de l’histoire.

Truc du métier: Comment nommer les noms des personnages historiques ?

Il faut prendre garde au fait que les noms de personnages historiques peuvent varier (parfois considérablement, par métonomasie) d’une langue à l’autre, ce qui entraîne des déplacements dans le classement alphabétique (donc dans les index) ; ainsi Clovis s’écrit en allemand Chlodwig, Columba se dit Colum Cille en irlandais, Guillaume devient William en anglais, etc.

[Fermer]
Exemples: Questionnement sur le cadre biographique
Période Sujet Questionnement sur le cadre biographique
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère Les meneurs des deux révoltes (Eunous, Cléon, Salvius, Athénion, etc.) sont des figures bien moins connues (et étudiées) que le célébrissime Spartacus. De même, les consuls dépêchés par Rome pour leur faire face (Calpurnius Piso, Aquilius) sont des personnages d’une relative obscurité, lorsqu’on les compare aux généraux (Crassus, Pompée) impliqués dans la répression du soulèvement de Spartacus. Par conséquent, une recherche bibliographique basée sur des mots-clés de type biographique doit être complétée par d’autres approches (de type géographique, par exemple).
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands Le couple infernal de cet épisode est assurément Harold de Wessex et Guillaume le Conquérant; mais d’autres personnages pourraient s’ajouter à cette liste pour étoffer la connaissance des protagonistes principaux, tant du côté anglo-saxon (Édouard le Confesseur) que normand (Eudes de Bayeux).
Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes L’étude des rois de France qui ont régné durant les tensions religieuses (Henri II, François II, Charles IX, Henri III et Henri IV) sera fort pertinente, de même celle de la mère de trois de ces rois, Catherine de Médicis, dont la personnalité fut marquante. On voudra également s’informer sur les grands impliqués dans ces conflits, du côté catholique, comme les Guise et du côté protestant comme Gaspard de Coligny.
Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France Colbert, le ministre de Louis XIV, a charge d’élaborer la politique française à l’égard des colonies et de stimuler leur croissance. Au Canada, l’intendant Talon a pour mission de concevoir et d’implanter des politiques de développement économique qui doivent s’appuyer sur une croissance de la population. Ce sont eux qui font passer les Filles du roi au Canada. Marie de l’Incarnation s’occupe d’elles à leur arrivée à Québec.Ce sont là des personnages bien connus, traités dans les dictionnaires biographiques. Des manuels récents identifient quelques-unes des Filles du Roi. Ainsi, History of the Canadian Peoples traite de la vie amoureuse de Madeleine de Roybon d’Alonne, tandis que l’Histoire générale du Canada rapporte l’histoire de Nicole Saulnier, qui arrive en 1669. Le Canada: une histoire populaire met « en vedette » Marie-Claude Chamois (voir l’épisode 2 de la série télévisée et le site Web http://www.cbc.ca/history/indexFR.htm). Lesquelles de ces trois femmes ont fait l’objet d’une biographie dans le Dictionnaire biographique du Canada?

L’étude démographique d’ Yves Landry, Orphelines en France, pionnières au Canada: Les Filles du roi au XVIIe siècle (Montréal, Leméac, 1992) comprend un Répertoire biographique des Filles du Roi, qui fournit des informations sur les Filles du roi.

Histoire générale thématique La création de la Société des Nations
  • De nombreuses personnalités ont concouru à la création de la SDN, dont les chefs d’État des grandes puissances en 1919 : Woodrow Wilson, George Clemenceau, Lloyd George, etc.
  • La SDN est aussi soutenue par des personnalités publique et des associations pacifistes : Nicholas Murray Butler, G. Lowes Dickinson, League of Nations Society, League to Enforce Peace, Women’s International League for Peace and Freedom
  • En outre, des figures marquantes ont œuvré pour elle au cours de l’entre-deux-guerres : Aristide Briand, Gustav Stresemann, etc.

Tous ces individus ont fait l’objet de biographies et des historiens ont étudié ces associations.

[Fermer]

2)  Par quels moyens conduire une opération de lecture de démarrage?

À quelle porte frapper pour trouver les informations de départ qui permettront ensuite de jeter les bases raisonnées d’une recherche bibliographique en histoire? Trois catégories principales d’instruments de travail sont à fréquenter pour effectuer cette mise en place :

Ces outils s’utilisent de façon coordonnée, donc pas nécessairement dans l’ordre linéaire de la présentation qui suit. Dans l’état actuel de l’édition savante, ces ouvrages de référence se présentent sous forme imprimée et/ou informatisée; mais il serait malavisé de se limiter à ceux qui sont accessibles en ligne.

Chaque lecture – « plume à la main » – apporte son lot de renseignements susceptibles de fournir des repères pour conduire la suite des lectures, puis la recherche bibliographique de façon réfléchie, ce qui est le contraire de se laisser dériver sur les flots de la production scientifique. Les exemples donnés ci-après n’indiquent qu’une seule publication de chaque type, pour des raisons de concision; mais dans la pratique, il faut habituellement en voir plus d’une, en combiner plusieurs. Cette étape de familiarisation avec le sujet permet de dresser progressivement une liste de mots-clés, de concepts-référence ou de personnages (en français et en anglais) qui serviront ultérieurement à guider la suite des lectures, et ultimement l’enquête bibliographique proprement dite.

Tentation à éviter:
Essayer de commencer par la fin, en plongeant d’emblée dans des lectures trop spécialisées, à moitié incompréhensibles faute de mise en contexte suffisante. Il ne s’agit pas de travailler plus, mais de travailler mieux, en investissant chaque heure de travail au bon endroit, dans des instruments de travail de niveau universitaire. Il n’existe pas de raccourci : si cette étape préparatoire est escamotée, toute la suite des opérations sera handicapée et les résultats appauvris.

a) Manuels généraux ou synthèses d’ensemble

Grâce à des exposés synthétiques assez larges, qui débordent le sujet de l’enquête, une information d’ensemble sera progressivement acquise et replacée dans son contexte, par rapport à une durée plus longue, un espace plus étendu ou une thématique plus vaste.

Exemples: Initiation par les manuels et synthèses
Période Sujet Manuels et synthèses
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère LE GLAY, Histoire romaine. Paris, PUF, 3e éd., 2011 : voir «esclavage, esclave» par l’index général

  • l’arrivée massive de prisonniers de guerre réduits en esclavage débouche sur des rébellions
  • les crises les plus graves se produisent en Sicile en 135-132 et 103-102
  • essai de constitution d’un État avec ses institutions propres, capitale Henna

Mots-clés: esclave/slave; esclavage/slavery; Sicile/Sicily; Enna/Henna; histoire sociale/social history; guerres serviles/slave revolts.

Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands SLOCUM, Kay B., Medieval Civilization, Toronto, Thomson/Wadsworth, 2005.

  • concurrence entre Harold et Guillaume de Normandie pour la succession d’Édouard le Confesseur sur le trône d’Angleterre
  • Harold réussit à repousser une invasion norvégienne, mais est tué par les Normands à Hastings en 1066
  • Guillaume (maintenant dit « le Conquérant ») assoit son autorité en supplantant les aristocraties anglo-saxonnes civiles et religieuses
  • la conquête de l’Angleterre par les Normands est racontée en images par la Tapisserie de Bayeux

Mots-clés: Harold; Édouard le Confesseur/Edward the Confessor; Hastings; Guillaume le Conquérant/William the Conqueror; Tapisserie (Broderie) de Bayeux/Bayeux Tapestry (Embroidery).

Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes BÉLY, Lucien, La France moderne : 1498-1789. Paris, Presses universitaires de France, 3e éd., 2013.

  • par l’Édit de Nantes (1598), Henri IV essaie de régler de manière pacifique la question de la présence du protestantisme à l’intérieur d’un royaume de France majoritairement catholique;
  • le contexte est celui des rapports entre la politique et la religion au XVIe siècle, mais aussi des rapports entre l’Église de France et la papauté.

Mots-clés: Henri IV, Nantes, places de sûreté, chambres mi-parties.

Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France BROWN, Craig, dir., Histoire générale du Canada. Montréal, Boréal, 1990 [trad. de l’éd. angl. de 1987], p. 149-151.

  • 775 femmes « acceptent l’offre du roi de se transporter dans la colonie » entre 1663 et 1673.
  • Ces femmes sont devenues « filles du roi » à la suite d’un revers personnel ou familial qui les a laissées sans soutien.
  • 90% des filles du roi épousent des Canadiens quelque temps après leur arrivée.
  • Les filles du roi doublent la population féminine de la colonie.

Voir aussi:

CONRAD, Margaret, Alvin FINKEL et Cornelius JAENEN, History of the Canadian Peoples: Beginnings to 1867. 2e éd., Toronto, Copp Clark Pitman, 1998, 89-91.

Mots-clés: accroissement naturel/natural increase, dot/dowry, immigration subventionnée/assisted immigration, taux de natalité/birth rate

Histoire générale thématique La création de la Société des Nations GERBET, Pierre. Le rêve d’un ordre mondial de la SDN à l’ONU. Paris, Imprimerie nationale, 1996. 492 p.

  • Le début du XXe siècle constitue un contraste saisissant entre les solidarités économiques et techniques et l’absence de structure internationale de caractère politique.
  • L’idée d’une organisation internationale germe dans les esprits depuis quelques décennies
  • Le projet du président Wilson est de créer un nouvel ordre international qui assurera la paix : il s’agit avant tout d’une création politique.

Mots-clés : Diplomatie; Relations internationales; Société des Nations/League of Nations; Woodrow Wilson; Première Guerre mondiale/First World War; Conférence de la paix/Paris Peace Conference, pacifisme, sécurité collective.

[Fermer]

b) Encyclopédies scientifiques, dictionnaires spécialisés ou lexiques historiques

Des exposés succincts sur des aspects précis (lieux, événements, institutions, personnages, etc.) fournissent en peu de temps des données efficaces pour faire découvrir les articulations principales du sujet à l’étude. Les réalités historiques portent cependant des noms spécifiques, variables selon les périodes, les langues et les continents; il faut donc apprendre à les connaître et à les utiliser à bon escient. Certains vocables qui nous semblent familiers dans la langue d’aujourd’hui (liberté, démocratie, etc.) n’ont pas toujours eu le sens actuel; il faut savoir les définir sans anachronisme. Des lexiques historiques répondent directement à ce besoin.

Pour en savoir plus sur les lexiques historiques

Les lexiques historiques donnent des définitions très succinctes, historiques et non lexicales; les articles sont généralement dépourvus de bibliographies. Ils peuvent rendre des services de vérification rapide, mais pas d’approfondissement d’un sujet. Parmi la production récente, voir par exemple :

Histoire générale :

  • CORDELLIER, Serge dir. Le dictionnaire historique et géopolitique du 20e siècle. Paris, La Découverte, 3e éd. augm. 2007, 331 p.
  • FEUILLEBOIS, Michel. Lexique historique du XXe siècle. Paris, Ellipses, 2005, 463 p.
  • TISSIER, Yves. Le vocabulaire de l’histoire. Paris, Vuibert, 2e éd. 2008, 963p.

Histoire générale thématique :

  • BONIFACE, Pascal. Lexique des relations internationales. Paris, Ellipses, 1995, 244 p.; 2e éd. 2000, 253 p.
  • CHRISTOPHE, Paul. Vocabulaire historique de culture chrétienne. Paris, Desclée, 1991, 307 p.
  • LECONTE, Gabriel. Les mots-clés de l’histoire économique. Paris, Ellipses, 1994, 156 p.
  • NOUSCHI, Marc. Lexique d’histoire économique. Paris, A. Colin, 1999, 96 p.
  • RENARD, Xavier. Les mots de la religion chrétienne. Paris, Belin, 1993, 511 p.
  • SOT, Véronique. Lexique des religions. Rites et pratiques. Paris, Ellipses, 2010, 141 p.
  • THIELLAY, Jean. Lexique historique des religions chrétiennes. Paris, Ellipses, 1995, 253 p.

Antiquité :

  • CHADEFAUD, Catherine. Comprendre l’Égypte ancienne. Lexique d’histoire et de civilisation. Paris, Ellipses, 2012, 271 p.
  • LAMBOLEY, Jean-Luc. Lexique d’histoire et de civilisation romaines. Paris, Ellipses, 2e éd. 1998, 381 p.
  • QUEYREL, Anne et François. Lexique d’histoire et de civilisation grecques. Paris, Ellipses, 3e éd. 2010, 288 p.
  • VIAL, Claude. Lexique de la Grèce ancienne. Nouvelle édition. Paris, A. Colin, 2008, 240 p.; remplace l’édition de 1972.

Mondes médiévaux :

  • BONNASSIE, Pierre. Les cinquante mots clefs de l’histoire médiévale. Toulouse, Privat, 3e éd. 1995, 220 p.
  • CORÈDON, Christopher. A Dictionary of Medieval Terms and Phrases. Cambridge, D.S. Brewer, 2004 (réimpr. 2005), IX-308 p.
  • DUTHOIT, Christine. Lexique du Moyen Âge. Paris, Ellipses, 2010, 201 p.
  • FÉDOU, René et alii. Lexique historique du Moyen Âge. Paris, A. Colin, 3e éd. 1995 (réimpr. 2012), 158 p.
  • TOUATI, François-Olivier dir. Vocabulaire historique du Moyen Âge (Occident, Byzance, Islam). Paris, Boutique de l’histoire, 4e éd. 2007, 351 p.

Histoire générale de l’Europe :

  • CHASSAIGNE, Philippe. Lexique d’histoire et de civilisation britanniques. Paris, Marketing, 1997, 255 p.
  • KOSOVOÏaut;, Andreïaut;. Russie. Dictionnaire d’histoire et de civilisation. Paris, Ellipses, 2010, 415 p.
  • PUSHKAREV, Sergei G. et alii dir. Dictionary of Russian Historical Terms from the Eleventh Century to 1917. New Haven, Yale University Press, 1970, XI-199 p.

Europe moderne et contemporaine :

  • AMALRIC, Jean-Pierre et alii. Lexique historique de l’Espagne, XVIe-XXe siècle. Paris, A. Colin, 1976, 229 p.
  • AYMARD, Maurice et alii. Lexique historique de l’Italie, XVe-XXe siècle. Paris. A. Colin, 1977, 383 p.
  • BÉRENGER, Jean. Lexique historique de l’Europe danubienne, XVIe-XXe siècle. Paris, A. Colin, 1976, 254 p.
  • CABOURDIN, Guy et Georges VIARD. Lexique historique de la France d’Ancien Régime. Paris, A. Colin, 3e éd. corr. 2005, 333 p.
  • DARBORD, Bernard et Annie MOLINIÉ-BERTRAND. Vocabulaire historique de l’Espagne classique. Paris, Nathan, 1993, 128 p.
  • DELSALLE, Paul. Vocabulaire historique de la France moderne, XVIe-XVIIe-XVIIIe siècles. Paris, Nathan, 2e éd. 2007, 127 p.
  • FÉRAL, Thierry. Petit vocabulaire du national-socialisme. Paris, La Pensée universelle, 1989, 171 p.
  • FRÉCHET, Hélène et Jean-Pascal PICY. Lexique d’histoire politique de la France de 1789 à 1914. Paris, Ellipses, 1998, 287 p.
  • PÉRONNET, Michel. Les 50 mots clefs de la Révolution française. Toulouse, Privat, 3e éd. 2005, 314 p.
  • RIPA, Yannick. Les 100 notions du XIXe siècle européen. Paris, Belin, 2007, 255 p.

Etats-Unis :

  • ARTAUD, Denise et alii. Lexique historique des Etats-Unis au XXe siècle. Paris, A. Colin, 1978, 271 p.
  • VINEL, Jean-Christian. Glossaire de civilisation américaine. Histoire, société, culture. Paris, Presses universitaires de France, 2011, 360 p.

Amérique latine :

  • MOLINIÉ-BERTRAND, Annie. Vocabulaire de l’Amérique espagnole. Paris, Nathan, 2005, 128 p.

Moyen-Orient et Islam :

  • MORSY, Magali. Lexique du monde arabe moderne. Paris, Dalloz, 1986, XIX-183 p. (avec un atlas historique).
  • URVOY, Dominique et Marie-Thérèse. Les mots de l’islam. Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2004, 127 p.

Afrique :

  • NANTET, Bernard. Afrique : les mots-clés. Paris, Bordas, 1992, 254 p.

Lexiques de termes propres aux historiens :

On peut distinguer les lexiques ci-dessus (qui offrent des définitions succinctes de termes spécialement utilisés pour nommer des réalités propres aux civilisations du passé) des lexiques de termes propres aux historiens (leur langue professionnelle, en quelque sorte). À cette dernière catégorie appartiennent des publications comme :

  • BOUDET, Jacques. Les mots de l’histoire. Dictionnaire. Paris, Larousse, 2e éd. 1998, 1415 p.
  • COOK, Chris. Dictionary of Historical Terms. New York, Peter Bedrick Books, 3e éd. 1998, V-384 p.
  • GAUVARD, Claude et Jean-François SIRINELLI dir. Dictionnaire de l’historien. Paris, Presses universitaires de France, 2015, XVIII-786 p.
  • OFFENSTADT, Nicolas dir. Les mots de l’historien. Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2e éd. 2009, 125 p.
  • PLATANIA, Margherita éd. Les mots de l’histoire. Le vocabulaire historique du Centre international de synthèse. Naples, Bibliopolis, 2000, 497 p.
  • RITTER, Henry, Dictionary of Concepts in History. New York, Greenwood Press, 1986, XIX-491 p.
[Fermer]
Exemples: Initiation par les encyclopédies, dictionnaires ou lexiques
Période Sujet Encyclopédies, dictionnaires ou lexiques
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère HORNBLOWER, Oxford Classical Dictionary. Oxford, OUP, 4e éd., 2012, consultation aux articles

  • « Sicily » : des villes furent éprouvées, mais leur prospérité générale continua
  • « Slavery » : le stoïcisme a atténué la rigueur du traitement de l’esclavage, mais pas remis en cause son existence
  • « Calpurnius Piso Frugi » : consul, reprend Morgantina en 133 et attaque Henna, capitale des insurgés
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands  BJORK, Robert E., The Oxford Dictionary of the Middle Ages. Oxford, Oxford University Press, 2010.

  • art. « England (Anglo-Saxon) » : l’Anglo-Saxon Harold entre en concurrence avec le Normand Guillaume pour succéder au roi anglais Édouard le Confesseur ( 1066)
  • art. « England (Post Conquest) » : la conquête normande resserre les liens de l’Angleterre avec la France

Nombreux corrélats à exploiter à partir de l’article consacré à Guillaume.

Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes BÉLY, Lucien, Dictionnaire de l’Ancien Régime. Royaume de France, XVIe-XVIIIe siècle. Paris, Presses universitaires de France, 3e éd., 2010, xv-1384 p. Voir les définitions suivantes, ainsi que leurs corrélats :

  • Calvinisme
  • Édit de Nantes
  • Églises réformées
  • Guerres de religion
  • Révocation de l’Édit de Nantes

Voir également : Jouanna, Arlette et al., Histoire et dictionnaire des guerres de religion. Paris, Robert Laffont, 1998, 1515 p.

Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France PRESSAT, Roland. Dictionnaire de démographie. Paris, Presses universitaires de France, 1979, 295 p. Voir les définitions suivantes:

  • Accroissement naturel
  • Taux d’immigration
  • Taux de masculinité
  • Taux de natalité
  • Taux de nuptialité
Histoire générale thématique La création de la Société des Nations VAÏSSE, Maurice et Chantal MORELLE, Dictionnaire des relations internationales de 1900 à nos jours. Paris, Armand Colin, 3e éd. 2009, 417 p.

Voir la définition de la notice Société des Nations ainsi que les corrélats qui s’y rapportent : Wilson, Briand-Kellogg, mandats, sécurité collective, Versailles, etc.

[Fermer]

Ces deux premières familles d’instruments de travail (manuels/synthèses et encyclopédies/dictionnaires) offrent habituellement plusieurs passages ou articles pertinents; afin de s’orienter plus efficacement dans leur contenu fragmenté, il convient d’utiliser aussi leurs corrélats et leurs index, quand ils existent, ou leurs liens hypertextuels dans les versions informatisées. Les services rendus par de telles publications s’étendent du début à la fin d’une recherche documentaire; elles fournissent souvent une amorce de bibliographie.


c) Atlas historiques

Ces instruments spécialisés dans la représentation spatiale des phénomènes et des situations historiques permettent de replacer efficacement les réalités et transformations du passé dans l’espace propre auquel elles appartiennent. Les atlas historiques sont traditionnellement constitués d’un assemblage de cartes, plus ou moins précises ou variées; les meilleurs d’entre eux contiennent aussi un index des noms qui facilite le repérage des toponymes particuliers.

Exemples: Initiation par les atlas
Période Sujet Atlas historiques
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère TALBERT, Atlas of Classical History. Londres, Croom Helm, 1985, p. 148-149, carte « Roman Sicily »

  • localisation de lieux illustrés dans les guerres serviles: Henna, Morgantina
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands McKITTERICK, Rosamond, dir., Atlas of the Medieval World. New York, Oxford University Press, 2004, p. 123 : « The British Isles and France, c. 1080 ».

  • montre l’extension du domaine anglo-normand après la conquête de 1066
  • donne la localisation du site de Hastings et des forteresses construites par les Normands en Angleterre dans la foulée de la Conquête
Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes BOUTIER, Jean, Atlas de l’histoire de France. La France moderne, XVIe-XIXe siècle. Paris, Autrement, 2006.

  • p. 44 : « Les églises réformées au XVIe siècle »
  • p. 58 : « Les guerres de religion (1562-1598) ».
Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France HARRIS, R. Cole, dir., Atlas historique du Canada. I- Des origines à 1800. Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1987, planche 45.

  • La planche contient des cartes montrant l’origine française de la population canadienne, par période
  • Elle offre également un tableau indiquant le nombre d’immigrants par décennie et par sexe
  • Enfin, le texte et le graphique indiquent l’origine urbaine des femmes
Histoire générale thématique La création de la Société des Nations VALAND, Pierre. Le XXe siècle. Atlas historique. Paris, Hachette (Pluriel), 1993. 215 pages.

  • Une carte (p. 48-49) présente les buts de guerre des démocraties au terme de la Première Guerre mondiale, dont la création d’une organisation internationale vouée à la paix
[Fermer]

L’ensemble de ce processus d’initiation débouche sur la possibilité de définir une approche spécifique, un questionnement particulier pour guider la recherche bibliographique correspondante. Choisir un angle d’attaque déterminé et le mettre en mots, c’est se donner les moyens d’éviter un double écueil en matière de recherche documentaire :

  • chercher à tout dire (mission impossible!) et amonceler un fourre-tout aléatoire ou
  • se contenter de généralités redondantes et superficielles, sans entrer vraiment dans le cœur de la question.

En termes pratiques, la formulation personnalisée d’un sujet d’étude, à préciser avant d’entamer la recherche bibliographique proprement dite, doit autant que possible contenir les éléments suivants :

  • un sujet : de quoi s’agit-il ?
  • un cadrage spatio-temporel : où et quand est survenu ce dont il s’agit ?
  • une orientation de l’enquête : sous quel angle le sujet sera-t-il abordé ? Quel est le point de vue adopté pour examiner l’objet visé ? Quel aspect de la question sera prioritairement examiné ? Quel type de relation sera étudié de façon privilégiée entre les composantes d’une situation ou d’un mouvement historique donné ?
Exemples: Questionnements particuliers
Période Sujet Questionnements particuliers
Antiquité Les guerres serviles en Sicile au IIe s. avant notre ère
  • Ces révoltes d’esclaves sont-elles une simple réaction des opprimés à la misère ou une rébellion organisée contre l’autorité romaine?
  • Ces révoltes siciliennes sont-elles des phénomènes isolés ou des symptômes d’une crise plus générale?
  • Comment les insurgés organisent-ils la lutte? S’inspirent-ils de modèles pris ailleurs?
  • Quels sont les projets et les ambitions de leurs chefs? Comment ces derniers parviennent-ils à imposer leur autorité?
  • Dans quel climat idéologique ces événements se déroulent-ils?
  • Qu’est-ce qui rapproche ou différencie le soulèvement de 103-102 de celui de 135-132?
  • Quel a été l’impact de ces guerres sur la condition des esclaves en Sicile, le statut de cette province et le développement de l’État romain?
  • Comment ces crises se comparent-elles avec les autres insurrections serviles de l’Antiquité? (Choisir cette dernière question obligerait à redéfinir les cadres chronologique et géographique de l’enquête bibliographique!)
Mondes médiévaux La conquête de l’Angleterre par les Normands
  • Est-ce que le choc entre Normands et Anglo-Saxons au milieu du XIe s. représente un incident mineur ou un virage capital dans l’histoire de l’île? Pourquoi?
  • Conquérants et conquis furent-ils tous deux transformés par cette rencontre forcée? Comment se comparent les méthodes de gouvernement des premiers rois normands en Angleterre et en Normandie après la Conquête?
  • Comment ont fonctionné les mécanismes diplomatiques en marge des opérations militaires proprement dites?
  • Comment se compare la résistance indigène à la conquête normande en Angleterre avec des situations comparables lors d’autres opérations de conquête territoriale effectuées par les Normands dans le monde médiéval? (Choisir cette dernière question obligerait à redéfinir le cadre géographique de l’enquête bibliographique!)
Europe Les guerres de religion et l’Édit de Nantes
  • Quel est le poids démographique des Huguenots et quelle est leur origine sociale?
  • Le massacre de la Saint-Barthélémy marque-t-il une rupture dans l’histoire des guerres de religion?
  • L’Édit de Nantes est-il une tentative de coexistence entre catholiques et protestants?
  • L’Édit de Nantes représente-t-il, pour le protestantisme français, une étape importante d’ordre institutionnel?
Canada / Québec L’immigration des Filles du roi en Nouvelle-France
  • L’immigration des Filles du roi a-t-elle été une immigration libre ou une immigration dirigée?
  • De quels milieux provenaient les Filles du roi?
  • Est-ce que leurs origines ont eu une influence sur leur sort en Nouvelle-France?
  • Quelle a été la contribution des Filles du roi à la croissance démographique de la Nouvelle-France?
Histoire générale thématique La création de la Société des Nations
  • Quels sont les problèmes inhérents au système international que les décideurs tentent de régler par la création de la SDN?
  • Pourquoi la SDN est-elle créée à la suite de la Première Guerre mondiale?
  • Quelles sont les faiblesses de l’organisation internationale fondée en 1919?
  • Quelles sont les différentes motivations des États qui ont pris part à sa création?
[Fermer]

De telles questions ne peuvent être formulées qu’après une démarche d’initiation conduite méthodiquement à l’aide d’instruments appropriés; ensuite seulement, la recherche bibliographique proprement dite pourra s’effectuer dans de bonnes conditions, en s’appuyant sur des intérêts bien ciblés et des mots-clés bien adaptés à l’orientation choisie pour la recherche documentaire.